Livraison offerte à partir de 39 € en France métropolitaine.




LE COMBO SPÉCIAL ÉTÉ !

L'huile de carotte et l'huile de baobab, le duo de choc pour avoir bonne mine

par Fiona

QUAND LES APPLIQUER ?

L’huile de carotte (ou plus précisément le macérât de carotte) permet de préparer sa peau avant de l’exposer au soleil. Elle permet “d’activer” voire d'accélérer votre bronzage. Mais… Comment ? C’est grâce aux bêta-carotènes (on vous explique ça juste en bas !) qui contribuent à la création de mélanine. Donc, si vous voulez bronzer plus rapidement (et aussi plus uniformément), vous n’avez qu'à troquer votre huile matinale avec de l’huile de carotte. Votre teint vous dira merci.
Quelques gouttes suffisent comme soin chaque matin avant d’aller au soleil et les résultats seront visibles dès quelques jours.

NB: Comme toutes huiles végétales, l’huile de carotte a un SPF faible qui ne suffit pas à protéger sa peau. Si vous vous exposez au soleil, n’oubliez pas de mettre de la crème (bio si possible) car vous ne voudriez pas cramer (dans le vrai sens du terme) tout votre capital soleil !

Une fois votre journée terminée, après avoir bronzé ou s'être baladé, l’huile de baobab est parfaite pour apaiser votre peau de cette longue exposition au soleil. Elle est notamment excellente si vous avez un peu trop abusé et que vous avez attrapé un coup de soleil (ça arrive même aux meilleurs) ! Quelques gouttes d'huile de baobab suffisent pour nourrir votre peau déshydratée et soigner les brûlures. En plus, quoi de mieux qu’une bonne douche froide et une huile réparatrice et apaisante après une journée de bronzage extrême ?

Focus mélanine

Ce sont des pigments naturels de couleurs variées qui sont responsables des différentes couleurs de peaux, cheveux, yeux et poils. Ces pigments sont produits par les mélanocytes (un nom compliqué mais qui est en fait une cellule de notre organisme) et un acide aminé nommé “tyrosine”. Il existe différents types de mélanine en fonction de nos origines, de l'hérédité et des hormones. La mélanine est un bouclier naturel contre les UV (mais a tout de même besoin qu’on lui prête main forte avec un apport de crème solaire et d'huiles comme celle de carotte !).

Focus capital solaire

Il faut savoir que chaque personne possède un “quota de rayons” lorsqu'elle s'expose au soleil. En d’autres termes, si vous dépassez le nombre de rayons UV que votre peau peut accumuler, vous êtes plus enclin à développer une maladie. On peut donc comparer cela à une jauge d’essence qui diminue a chaque kilomètre effectué (soit chaque exposition au soleil au cours de notre vie). Une fois que notre capital soleil est épuisé, s’en suivent l’accumulation de rides et taches (notamment les taches brunes) et pour les cas plus graves cela peut entraîner des cancers.
A noter que les personnes ayant des peaux claires ont un capital soleil moins élevé que les autres.
Afin de freiner sa diminution, on peut appliquer de la crème solaire (et de l'huile de carotte), préférer l’ombre entre midi et deux et se protéger avec des vêtements / casquettes.

DE QUOI SONT-ELLES COMPOSÉES ?

L’huile de carotte est riche en vitamines A et F.

Alt Text

  • La vitamine A ou le bêta carotène est connue pour lutter contre le vieillissement de votre peau. Mais ce n’est pas la première raison pour laquelle on l'apprécie tant ! En effet, on l’aime surtout car c'est lui qui donne la couleur orangée à l'huile... et à notre peau ! L’effet bonne mine, c’est lui ! Et heureusement, notre huile de carotte en regorge car nous avons minutieusement séché nos carottes de manière à garder toutes les vitamines. Géniale.

  • La vitamine F, également connue sous le nom de…. Oméga 6… (eh oui !!) est aussi présente dans Carotte des Caraïbes. Non produite par notre corps, on en a besoin pour protéger notre barrière cutanée et pour retenir l'humidité. Cela permet à notre peau de rester "hydratée" (ou du moins de ne pas se dessécher) malgré l’accumulation des rayons du soleil.

De son côté, l‘huile de baobab regorge d’acides gras. De quoi compléter parfaitement votre routine d'été.

  • Les acides oléiques ou omégas 9 : ils redonnent souplesse, réparent et nourrissent votre peau. Mais leur action principale ? Apaiser les peaux les plus déshydratées par le soleil. Enfin, on oublie pas ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes (tout ça dans votre huile de baobab ? Oui ! Et ce n’est pas fini.)

  • Les acides stéariques agissent sur deux fronts (sur le reste du corps aussi, ne vous inquiétez pas !). Une partie s’occupent de mettre KO les radicaux libres pour ralentir le vieillissement de la peau (trop bien !) tandis que l’autre apporte un peu de douceur sur vos peaux sèches. L'huile de baobab, on adore.

Bref, deux huiles pour une routine complète. Un apport de vitamines et d'omégas pour protéger et apaiser votre peau au maximum. Parce que ce serait dommage de passer l'été rouge comme une tomate ou de peler comme un serpent, non ? Donc troquez la tomate pour la carotte et le serpent par le baobab pour avoir bonne mine tout du long !

PETITE QUESTION TECHNIQUE… D'OÙ VIENNENT-ELLES ET COMMENT SONT ELLES FABRIQUÉES ?

Deux huiles, deux continents et deux procédés différents (ce qui font d’elles des huiles uniques bien sur).

D’un côté, nous avons notre huile de baobab (que vous ne connaissez que trop bien maintenant) arrivant tout droit du soleil malgache. Dans le monde, il existe seulement 8 espèces de baobab et Madagascar en possède 7 d’entre elles. C’est à partir d’une de ces espèces qu’est issue notre précieuse huile.
L’arbre de baobab produit des graines qui sont ensuite pressées à froid (pour tout savoir sur la pression à froid, n'hésitez pas à jeter un œil à notre article ;)). L’huile de baobab est donc extraite, comme la plupart de nos huiles, à partir de ses graines.

A contrario, notre huile de carotte est faite par macération. L’huile de tournesol (dans laquelle macèrent les carottes) est bio, vient des Ardennes et est fabriquée par Arnaud (oui oui, notre producteur d’huile de chanvre). Quant aux carottes, elles viennent d’un ami d’Arnaud, Pascal, qui cultive des champs de carottes bio. Le tout arrive dans notre atelier à Charleville pour commencer la préparation.
Nous les coupons et séchons pendant 48h. Une fois séchées, on les insère dans l’huile de tournesol pour que la macération commence. Pour ne brûler aucune vitamines, la température est minutieusement réglée. Pas d'inquiétudes, le tout est supervisé par Marc, le grand chef de l’atelier.

Donc, comme vous pouvez le constater, ce sont deux procédés différents, mais avec une chose en commun… La qualité. Deux huiles d’exception pour un été endiablé. Une routine simple et facile pour avoir bonne mine. Ne cherchez plus vos prochains MUST HAVE, on les a testé et… Franchement… Magiques.


I'm in love with the coco

La noix de coco, on la boit, on la mange, on la cuisine et on l'utilise en produit de beauté. Ce petit fruit est multi-fonction. Mais quelles sont ses origines, ses producteurs, son enjeu environnemental et ses rapports avec Madagascar ? On vous dit tout.

La couperose

Tout savoir sur la couperose, les facteurs qui favorisent son apparition et les solutions naturelles pour la limiter, on vous dit tout.

 

Une suggestion ? Une envie d'article pour le blog ? Dites le nous dans la section contact !

retourner sur le blog

Des notes, des dossiers, des documents sur les ingrédients naturels, sur leur origine, des plantes méconnues et fascinantes. Voyagez avec nous, au bord de l'océan Indien, dans nos compagnes, naturellement.

DES NEWS NATURELLES ? NOTRE NEWSLETTER EN TRAITE CHAQUE SEMAINE !